29 août

Pour notre première journée dans le parc de Yellowstone, nous avons commencé par les sources chaudes de Mammoth. Il nous a fallu plus d’une heure et demi pour y arriver. Le parc est grand, la vitesse y est réduite et il y avait de gros travaux sur la route qui nous ont bloqué 20′. En arrivant sur place, on comprend vite quel est le point d’intérêt du lieu. Des sources chaudes dessinent le paysage, notamment en creusant un escalier dans la roche. Nous nous sommes baladés dans ce lieu étonnant et aux multiples facettes. Des bassins bien bleus ont les bords et leurs traînées bruns. Les dégradés sont vraiment intéressants. On apprend que partout dans ces sources chaudes (au point de bouillir), il y a des micro-organismes vivants et que ce sont eux notamment qui donnent la couleur jaune/brun.

Après avoir fait le tour par en bas, nous apercevons des élans tout simplement en train de brouter devant une maison à la pelouse bien verte. Quelques photos plus tard, nous commençons notre randonnée du jour. Mais nous voilà très vite arrêté par des élans au milieu du chemin de rando. Les consignes placardées partout sont claires, il ne faut pas approcher ou déranger les animaux sauvages donc nous les observons le temps qu’ils s’éloignent du chemin. Pause forcée très sympathique !

La suite de la randonnée se poursuit, tantôt dans la forêt, tantôt dans des clairières. Guillaume garde le spray anti-ours à portée de main : précaution obligée pour les randonnées en cas de mauvaise rencontre. Mais pas de panique, nous n’avons pas eu de problème, même pas la chance d’en apercevoir de loin. Côté animaux sauvages, nous avons vu beaucoup de chipmunks, quelques oiseaux et même un blaireau en arrivant à la marre aux castors. Au total, la randonnée faisait 8km, sans l’exploration des sources chaudes. La balade était sympa mais le paysage environnant n’était pas époustouflant. De retour à la voiture, nous avons été nous promener dans la partie haute des sources chaudes. De nouveaux de belles couleurs nous y attendaient. L’heure passe et il nous fallait nous coucher tôt pour nous lever tôt sur les conseils du rangers donc nous avons repris la route retour. De retour en ville, nous avons fait quelques courses pour les pique-nique avant d’aller dîner dans un restaurant espagnol où nous nous sommes régalés en mangeant une délicieuse paëlla.

30 août

Comme prévu, nous avons mis le réveil tôt, à 6h et nous sommes partis avec le petit-déjeuner dans le coffre. En route, nous croisons quelques bisons au loin et un juste à côté de la route. La journée commence bien et ne fait que commencer ! Le thème : geysers et sources chaudes. En arrivant sur le parking de l’attraction principale, nous comprenons que les indications du rangers étaient un peu exagérées, il n’y avait pas 10 voitures, nous aurions pu dormir un peu plus. Mais nous voilà sur place, bien emmitouflés pour affronter le 0°C ambiant. Selon l’application mobile téléchargée pour l’occasion, nous arrivons 20′ avant l’éruption du geyser phare. Génial, il n’y a plus qu’à attendre en bougeant un peu et nous pourrons ensuite aller manger et peut-être dormir. Malheureusement, mon téléphone était à l’heure mais réglé sur un autre fuseau horaire et il fallait en fait une heure de plus. Nous avons donc mangé en attendant. Quand le geyser a finalement jailli, nous n’en avons pas vu grand chose. L’eau qui sort est presque bouillante et libère beaucoup de vapeur. Nous n’avons pas vraiment vu le jet d’eau mais principalement les vapeurs. Il n’y a plus qu’à en trouver d’autres !

Nous avons bien mieux vu les suivantes et c’est impressionant. L’eau boue puis s’élève dans un panache de vapeur. Ce n’est pas constant mais plutôt par jets. Tellement fascinant. Le reste de la journée aura été consacré à la chasse aux éruptions et à l’émerveillement devant les bassins colorés. De vraies merveilles. Enfin, surtout en photo, quand on échappe aux odeurs nauséabondes. Les source chaudes rejettent du soufre et le champ de bassins chauds est pour le nez comme un énorme champ d’œufs pourris. Pas étonnant vu le nombre de « pool » (mot anglais pour bassin). Cela donnait envie à Guillaume de tester la cuisson d’un œuf dans les sources bouillantes tandis que cela m’écœurait et me coupait l’appétit.

Sur le chemin retour, nous nous arrêtons voir toujours plus de merveilles et même un genre de bassin de boue bouillante, original ! Les bisons sont toujours là sur notre route retour et il y en a même un qui marchait sur la route, créant un petit-bouchon. Nous l’avons doublé et vraiment bien vu. Une fois en ville, la dure tâche de choisir un restaurant pour le dîner nous tombe dessus. Après pas mal d’hésitation, on se décide pour une pizzeria mais je vois un restaurant qui propose quelques plats mexicains et on décide de s’approcher. Nous avons vraiment bien fait, nous sommes tombés sur une petite pépite. Au fond du restaurant se trouve une salle avec des tables dans un décor charettes de western. Tellement simple, original et efficace ! Nous nous régalons avec des quesadillas légèrement différentes de l’ordinaire sans que je puisse pointer la différence. Pareil, simple et efficace.

27 août

Aujourd’hui nous n’avons rien fait de spécial à part la route vers notre hôtel suivant. En partant de Salt lake City, nous avons fait un détour dans les montagnes pour éviter le gros périph’. Paysage qui change ! Nous avons fait quelques arrêts sur la route. A midi, nous étions dans une ville sympa avec une collection de chevaux décorés sur les trottoirs du centre ville. En milieu d’après-midi, nous étions à Bear Lake, lac encaissé dans les montagnes. Les parties ensoleillées étaient d’un bleu clair magnifique. Malheureusement nous n’avons pas trouvé de chemin pour se balader au bord, juste un petit endroit appelé plage mais pas joli. Il faisait bien plus frais ici que ce matin, moins de 20°.

Après cela nous avons eu beaucoup de pluie et pour nous redonner le sourire, un magnifique arc-en-ciel, juste à côté de nous. Puisque c’est un effet d’optique, il nous suivait et c’était vraiment sympa. Notre hôtel est dans un style assez rustique. Quelques détails croustillants, pour installer la clim, ils ont vissé une plaque de plexiglas avec un trou pour le tuyau de ventilation sur le bord de la fenêtre qui ne peut donc pas fermer … Les américains et donc les hôtels ont tendance à mettre beaucoup d’oreillers et parfois coussins sur le lit. Nous tenons notre champion avec 6 oreillers et 2 gros coussins ! Après avoir évalué nos options, nous n’avons pas été loin pour manger, juste au café un étage plus bas. Nous avons partagé un hamburger au bison et un autre avec du beurre de cacahuète, tous les deux très bons.

28 août

Ce matin, nous avons fait le tour des attractions de Afton, l’ancienne ville de trappeurs où nous avons dormi. Un selfie avec la plus grande arche en bois d’élans et le tour est joué. Mais il faut bien se couvrir pour la photo, il faisait seulement 7°C à 10h. Grosse chute de température que nous n’avions pas vraiment anticipée. Il y a 2 jours, on rigolait de s’être chargé avec des vestes mais plus aujourd’hui. En voiture, on profite mieux du paysage montagneux qu’hier sous la pluie. Un peu avant midi, nous arrivons à Jackson. Comme Afton, c’est assez rustique avec des bois de cerfs, des sculptures d’ours et des animaux empaillés. À l’office du tourisme, on nous conseille une randonnée, on achète nos souvenirs habituels et on trouve quelques rapaces d’un refuge à l’extérieur dont une chouette très marrante. Nous aurions été en hiver, nous aurions pu observer des milliers d’élans qui viennent au refuge adjacent. Mais l’été, ils repartent dans les bois.

Quelques kilomètres plus loin, nous entrons dans le parc national de Grand Teton, nommée comme le plus grand pic des montagnes. Nous avons fait une randonnée de 6,5km, j’ai adoré. Au soleil et sans vent il faisait bon mais il y avait de temps en temps une brise glaciale. Le chemin était super sympa, décor de montagne avec des pics enneigés. Nous avons déjeuné au bord d’un premier lac puis randonné jusqu’à un deuxième un peu plus petit.
Il fallait ensuite reprendre la route pour rejoindre notre prochaine étape : Yellowstone. Nous l’avons traversé du Sud à l’Ouest pour aller jusqu’à notre cabine des prochains soirs. Nous sommes allés à l’office du tourisme dès ce soir pour être d’attaque demain. On a bien fait, il conseille de partir vraiment tôt pour pouvoir se garer …