Week-end 23

Un des cadeaux que j’ai offert à Guillaume pour son anniversaire était deux places pour un concert de l’orchestre symphonique de San Francisco. Le concert choisi avait lieu ce samedi soir. L’occasion pour moi de faire mettre une chemise à Guillaume. Cela lui va si bien.

Après une journée tranquille à l’appartement, nous avons mis nos vêtements de soirée puis enfourché nos vélos. Même en robe et chemise, on reste nous et le vélo reste le moyen le plus pratique pour se déplacer en ville. Nous avons pris le Caltrain puis une fois à San Francisco nous avons roulé jusqu’au restaurant repéré sur Internet. Je n’avais pas analysé le quartier car c’est très proche de l’avenue Market que je connais bien mais en quelques rues l’ambiance change radicalement et nous étions dans le quartier le moins fréquentable de la ville. Nous avions repéré un deuxième restaurant dans une autre zone et nous avons donc continuer notre chemin jusqu’au deuxième restaurant. Et ce fût un très bon choix ! Il s’agissait d’un restaurant latino avec de la musique très dansante et un menu original et intéressant. Nous avons commandé tous les deux quelque chose de léger et bon et j’ai pris un cocktail sans alcool à la menthe et au concombre. Nous étions bien, nous étions seuls pendant une grande partie du repas. Nous avions un coupon de réduction mais il fallait que la note dépasse les $40 pour l’utiliser. Il n’y avait pas de dessert donc nous nous sommes mis d’accord sur des frites de manioc avec une sauce à l’avocat et de la mozzarella fondue. Les bonnes résolutions de début de soirée de manger léger s’envolent mais les papilles se régalent.

La salle

Rassasiés, nous avons brièvement repris nos vélos pour aller au Davis Symphony Hall dans le Civic center où se trouve toutes les belles bâtisses en pierre hébergeant les différents événements artistiques. Installés au fond du premier balcon nous avions quand-même une belle vue sur l’orchestre.

Le premier morceau était un concerto de violon de Tchaikovski avec un soliste en plus de l’orchestre symphonique. Il y avait principalement des instruments à cordes. La cheffe d’orchestre et le violoniste étaient les « stars » invités de la soirée. Le morceau fût très prenant, très vivant on se laisse aller, pleinement pris dans la musique. Un délice. C’était pur. Beau. 30′ de plaisir.

Mairie de San Francisco vue depuis le Davis Symphony Hall

Le violoniste est revenu plusieurs fois sous les applaudissements du public avant de se décider pour nous jouer un bref morceau supplémentaire en solo avant l’entracte. Le morceau suivant était un morceau contemporain composé par Kaija Saariaho: La lanterne magique. L’atmosphère était radicalement différente. Plus j’y pense et plus un mot s’impose pour décrire l’œuvre, c’était pour moi un polar. Il y avait beaucoup plus de musiciens, des genres différents et l’ambiance était très mystérieuse, à suspense. Un polar. Guillaume a moins aimé, notamment car il a eu une mauvaise expérience avec de la musique contemporaine quand il jouait du saxophone. D’ailleurs, en bon musicien il m’a énuméré les différents instruments présents sur scène et leurs différences.

Après une bref pause pour ajuster les instruments sur scène, nous avons eu le droit au troisième morceau de la soirée: Le poème de l’extase de Scriabin. L’ambiance était moins noire que l’œuvre précédente mais toujours dans un style mystérieux. Avec 100 musiciens sur scène, l’effet était au rendez-vous.

Grand escalier du Davis Symphony Hall

Nous avons passé un très bon moment, dans une ambiance chic mais pas trop (un certain nombre de femmes étaient en jeans et un certain nombre d’hommes ne portaient pas la chemise). Le bâtiment, l’orchestre, les invités, la musique, notre dîner … une excellente soirée. La seule difficulté fût de rentrer car nous étions terriblement fatigués. Le trajet en Caltrain fût long… Mais cela en valait en la peine.

Devant la mairie, de nuit

2 commentaires

  1. WOUAHHHH Il est bel homme . Qu’est ce que je suis contente de voir tout cela…Ces dernières semaines, je n’ai pas touché terre avec les différentes activités, boulot,jardin , maison aider Elsa avec son projet au Sénégal…aujourd’hui pour la première fois je prends un peu de temps J’avais regardé le barbecue mais pas le reste. Vous êtes trop beaux et cela devait être génial le concert/

  2. trop cool, je pense à vous dans la dernière ligne droite du départ pour de nouvelles aventures.j’espère pour vous que cela aura été et que vous n’aurez pas eu trop de soucis. EN TOUT CAS JE VOUS SOUHAITE BON PÉRIPLE ET NE DIRAI RIEN SUR …COMMENT CA VA , VOUS EN ÊTES OU…OUPS ;jE VOUS EMBRASSE BIEN FORT ET JE VOUS AIME, PROFITEZ A FOND

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *