Vendredi soir, j’ai rejoint Guillaume à la sortie de son boulot pour voir ensemble les illuminations qui sont sur son trajet. Le chemin qu’il fait tous les jours n’est vraiment pas évident et ça crève bien car la montée ne rigole pas ! Le chemin est principalement en zone résidentielle et il est bordé de maisons bien illuminées. Il y a mêmes des personnages gonflables qui remplissent les jardins comme Mickey ou des minions. Sortie sympa¸dans l’esprit de Noël même si Guillaume en short/manches longues a eu un peu froid qu’on traîne sans forcer sur les pédales.

——————

On connaît parfois mieux les pays qu’on visite que celui dont on vient. En France, je n’ai jamais assisté à un match de football. Pour notre séjour aux US nous avons pourtant décidé que pour parfaire notre expérience américaine nous allions assisté à des matchs des sports populaires: baseball, hockey sur glace, basketball et football américain. C’est par ce dernier que nous avons commencé ce dimanche.

Nous avons assisté au match des 49ers, l’équipe de San Francisco (qui joue à Santa Clara) contre les Titans de Tennessee. Pour y aller nous avons pris le Caltrain vers le Sud puis un bus spécialement affrété jusqu’au Levi’s Stadium. Le stade est très relativement neuf, grand, énormément de monde même si les gradins n’étaient pas plein.

L’ambiance commence sur le parking du stade où un certain nombre de gens avaient ramené les tentes, le barbecue, la table et les chaises pour pique-niquer en attendant le match. Il y a bien sûr ceux qui se font des passes avec un ballon de foot américain mais d’autres jeux aussi.

Comme l’argent est roi ici, les meilleures places de parking sont carrément réservées et nominatives. Après le contrôle des sacs et des tickets on a reçu chacun un plaid à l’effigie de l’équipe locale avant de rentrer dans la zone du stade. Avant l’accès aux gradins les sponsors présentent leur stand avec des activités. Nous avons ainsi pu nous essayer au rôle de quaterback avec un jeu en réalité virtuelle, monnayant notre adresse email. J’ai bien pigé le jeu mais Guillaume a eu un peu plus de mal.

Nous avons pas mal déambuler avant de monter à nos places. Et pour monter, on a monté. Pas moins de 7 étages. Les allées des gradins étaient, sans surprise, pleines de stands de fast food ou autres magasins.
Quand nous nous sommes installés, le show commençait avec la mascotte, la fanfare de tambours, les pom-pom girls, l’entrée des joueurs et enfin l’hymne national avec l’immense drapeau déployé sur le terrain.
Il y avait beaucoup de pom-pom, elles se sont réparties ensuite aux 4 coins du stade.
Pendant ce temps nous avons commencé nos sandwichs et mis de la crème solaire (il y avait des distributeurs de crème dans le stade). En effet, on avait prévu de quoi avoir bien chaud mais comme nous étions au soleil pendant tout le match (sauf pour la toute dernière action), mêmes en T-shirts nous avions bien chaud. Par ailleurs, les casquettes auraient été les bienvenues mais nous n’y avions pas pensé.

À 1h25, le match a commencé (alors que des tas de gens continuaient à arriver). L’équipe en défense lance loin le ballon pour que l’équipe en attaque ait une grande distance à faire. Les attaquants ont 4 essais pour avancer de 10yards (~9m) sans perdre la balle. S’ils réussissent, ils continuent à gagner du terrain, sinon balle à l’adversaire. Les points sont marqués quand ils arrivent au bout du terrain avec le ballon ou s’ils l’envoient au pied entre les poteaux, un peu comme au rugby. Les contacts sont très violents comme en témoignent l’espérance de vie des joueurs pros ou universitaires, mais c’est ce qui fait le spectacle.

Grande spécificité du football américain: c’est lent. Entre chaque tentative pour avancer les joueurs prennent leur temps pour se replacer, suffisamment de temps pour une pub sur les écrans géants. Une partie comporte 4 quart-temps de 15′ mais le temps effectif de jeu est de 11′. Entre les actions, le chrono s’arrête parfois mais pas toujours.

 

Voilà pour un résumé des règles. Pour notre match, les San franciscains ont bien commencé, ils ont pris l’avantage dans la 1ere période mais dans la 3eme, les Titans ont recollé au score et la dernière période a été décisive avec chaque équipe prenant la tête à tour de rôle. C’était un drôle de suspense car alors qu’il restait 6′ de temps de jeu, on était crispé car les adversaires avaient la balle et avaient donc l’occasion de marquer et repassé devant. Mais avec le jeu qui s’arrête tout le temps, l’excitation n’est pas la même que pour un match de hand où s’il reste 2′, les actions s’enchaînent très vite et le match est fini rapidement, en 5′ maximum si chaque équipe prend un temps mort. Mais là, les dernières 6′ ont duré au moins une demi-heure ! Ça a été chaud, il restait 3secondes au compteur pour la 4e tentative des 49ers dans les derniers yards mais c’était suffisant pour un tir au pied réussi et une victoire arrachée à la dernière seconde.
A la fin du chrono, les deux équipes et leur staff se sont avancés sur le terrain mais pas de longue célébration, tout le monde est rapidement retourné au vestiaire.

A noter aussi pendant la mi-temps, un mini match entre plein de mascottes, certaines d’équipes pro, les autres d’équipes d’universités. Assez marrant. La fanfare et les pom-pom ont aussi refait leur apparition pendant les pauses. Ça change des pubs …

En sortant du stade, nous avons déambulé, tout d’abord devant les magasins pour fans où en plus de la queue à la caisse il y avait la queue pour rentrer dans les boutiques. Ensuite nous avons pris quelques photos près d’un casque géant. Quand nous nous sommes décidés à aller prendre le tram, nous nous sommes trompés de côté. En effet nous sommes passés à droite des voies alors que l’entrée dans la queue se faisait par le côté gauche. On a donc dû remonter la queue avant d’y entrer. Le temps de toutes ces déambulations, la nuit tombait car il était autour de 17h.
Nous sommes rentrés vers 18:30 à l’appartement. La soirée a été tranquille, devant la télé.

Petite annonce spéciale pour conclure : nous partons jeudi soir en voyage pour Noël, destination Hawaii !! Nous reviendrons mercredi soir. Sûrement pas d’article pendant ce temps-là, passez de bonnes fêtes ! ? ⛱️?

Dimanche nous avons pris un peu de repos le matin avec notamment le petit déjeuner sur le balcon avant de se dépêcher à midi pour ne pas louper notre Caltrain. Il y a en peu le week-end. Notre destination : le Dickens Christmas Fair. C’est un rassemblement avec pour thème Londres à l’époque victorienne. On y trouve des spectacles, des boutiques diverses, des ateliers et surtout beaucoup de gens en costume d’époque. Les gens sont vraiment investis dedans et les tenues, toutes différentes nous ont bien impressionnées. Et il n’y avait pas que les comédiens et vendeurs qui arboraient de telles tenues, des visiteurs passionnés jouait également le jeu.

Dans les moments marquants il y a eu une boutique de bougies où on assistait à la décoration. Partant d’une bougie simple, blanche, la première étape était de la tremper dans différents pots de cires colorées pour donner différentes couches de couleurs. Ensuite, la décoration est façonnée dans la cire pas encore tout à fait sèche pour donner ce qu’il y a sur la photo. Très réussi.

Nous avons fait une pause à un moment pour prendre un jus de pomme chaud à la cannelle, un régal, le bâton de cannelle trempait directement dans le verre.
Et en guise de cadeau d’anniversaire (Maxime me l’avait déjà souhaité) on a acheté un savon parfumé au lait de chèvre et myrtilles.

Quand nous avons fini notre tour, nous avons regardé le planning du Caltrain et nous sommes restés une heure de plus à déambuler avant de prendre le train. Je suis rentrée directement tandis que Guillaume faisait un saut en course.
Pas le courage de cuisiner, nous avons fini la semaine avec de la semoule au lait.