Cette semaine, nous avons eu des températures exceptionnelles (28°C) avec un grand soleil. Cela fait beaucoup de bien ! Cependant, dès samedi les températures ont chuté pour tourner autour des 20°C. Comme dimanche était prévu encore un peu plus frais, nous avons fait notre sortie samedi. On a pris nos vélos dans le Caltrain, longé les quais comme la dernière fois et nous sommes allés voir nos amis de la boutique de vélo pour effectuer des réglages sur mon vélo. Les vitesses passent mieux, les freins sont reserrés, tout est niquel maintenant. Cela a aussi été l’occasion de voir et prendre en photo des vieux trams qui passaient.

En sortant de la boutique, nous n’avons pas été loin pour le repas puisque nous nous sommes arrêtés au même endroit que pour le défilé italien: « The Burger Meister ». Nous avons tous les deux pris le burger au bleu que j’avais adoré. On nous a même offert les boissons ! Nous sommes allés manger quelques dizaines de mètres plus haut dans la rue dans un parc avec un belle église blanche. Après le repas, nous sommes remontés sur nos vélos pour retourner au bord de l’eau. Nous avons mis le cap vers le Golden Gate Bridge, le célèbre pont rouge de San Francisco. En chemin, nous avons aperçu l’île d’Alcatraz et sa célèbre ancienne prison. C’était sympa de se balader où nous étions mais il y avait beaucoup de monde, à vélo et à pied.

En arrivant plus près du Golden Gate Bridge, nous nous sommes rendus compte que ce n’était pas le jour pour le voir. En effet, il y a régulièrement sur San Francisco un épais brouillard très bas et ce samedi était un jour à brouillard. On ne voyait rien de rien du pont, si ce n’est un tout petit bout du pied. En entrant dans le brouillard, Guillaume a compris pourquoi je lui disais qu’il fallait toujours avoir une veste sur soi à San Francisco. Après avoir été au pied du pont, nous avons tracer jusqu’au Golden Gate Park à quelques kilomètres au Sud. Sur le chemin, nous sommes passés à plusieurs endroits notables dont une forêt où la route est très pentue. Heureusement que mon vélo avait été bien réglé !

Alcatraz, au loin

Quand le brouillard se lève un peu, on aperçoit le pont …

Une fois au parc, j’ai été un peu déçue car frigorifiée ! J’avais bien un veste mais nous étions en plein dans le brouillard il faisait très froid et humide. Ce fût pour moi le signal qu’il fallait repartir à la maison. Ayant mal en haut du dos, je voulais prendre le train et Guillaume voulait faire le trajet en vélo. En regardant les horaires de train et ne voulant pas attendre plus d’une heure en gare, j’ai décidé de quand même rentrer en vélo avec Guillaume. Même s’il était déçu de ne pas pouvoir foncer à sa guise, il était content qu’on fasse le trajet ensemble.

Momentanément sortis du brouillard

Sur le chemin, nous sommes passés dans des quartiers intéressants, style victorien surtout. Nous avons aussi vu des maisons décorées pour Halloween qui est très fêté ici ! Le chemin fût long mais pas éprouvant. Il nous aura fallu 2h sans compter les pauses pour s’orienter pour les 35km restants. Au final nous aurons parcouru 56km à vélo pendant la journée. Le soir, nous avons préparé une bonne pizza pour dîner. Ce n’était pas la première de la semaine puisque jeudi soir et vendredi soir nous avions déjà mangé pizza maison et le vendredi nous avons tous les deux eu le droit à des pizzas à nos boulots.

Dimanche, journée tranquille à l’appart avec une pause au spa avant le déjeuner.

J’ai ramené un pot de crème de marron de France à Guillaume et nous avons commencé à en manger avec du yaourt. Mais ce n’est pas la même chose qu’avec du fromage blanc. Ayant trouvé quelque chose se traduisant par « fromage blanc », je m’empresse d’en prendre. Mais quelle surprise en l’ouvrant ! On a jamais vu un truc comme ça en France, c’était du yaourt en grumeaux baignant dans un jus type jus de faisselle. Le goût était assez neutre mais différent quand même du yaourt ou du fromage blanc. L’avantage c’est qu’on sent très bien la crème de marron dedans !

Mardi était le jour de sortie du jeu vidéo South Park. Il a été fait principalement dans les studios Ubisoft de San Francisco donc il y a avait une présentation du jeu le temps de midi. De plus, jeudi soir était organisé une soirée pour fêter la sortie. Mon manager a demandé à ce que je puisse y aller même si je n’étais initialement pas prévue car je ne suis pas employé à plein temps mais seulement stagiaire. J’ai ainsi pu y aller. C’était sympa mais je ne suis pas une grande fan des soirées donc je n’y suis restée que 2h30.

Samedi, Guillaume voulait qu’on aille faire un tour à Half Moon Bay, en traversant la péninsule à vélo. Malgré le dénivelé positif et un « mur » que j’ai fini à pied, le trajet se passait pas trop mal jusqu’à ce qu’on arrive à une portion de route où les voitures étaient bloquées et avançaient très lentement mais surtout où la place pour les vélos étaient très réduites. N’étant pas très en confiance et ne trouvant pas de chemins alternatifs, je nous ai fait faire demi-tour. Avant de repartir, nous avons pique niquer un peu plus loin sur un parking avec vue sur un joli lac. Le retour fût très tranquille car principalement en dénivelé négatif.

Une fois revenus, nous avons été en salle de fitness faire un peu de muscu du haut du corps. Après cet ultime effort, nous sommes allés troquer nos tenues de sport contre des maillots de bains pour aller profiter de la piscine. Enfin, une fois qu’on a goutté la température de l’eau, nous nous sommes ravisés et nous nous sommes directement installés dans le spa à 38°. Un vrai plaisir de s’y prélasser ainsi au soleil … Quand nous sommes rentrés à l’appartement, nous nous sommes activés à faire toutes les tâches ménagères en attente : lancer une cuisson de pain avec la machine, ranger tout ce qui traînait, passer l’aspirateur, faire 3 lessives (la machine est pas très grande), du repassage, lancer le lave-vaisselle, faire le gratin du jour. Bref, on n’a pas chaumé et tous les appareils électroménagers ont été mis à contribution. On s’est pausé lessivés devant un film avec notre gratin.

Dimanche, Guillaume est parti tôt, vers 9h30 pour faire la ballade qu’on a pas fait la veille à Half Moon Bay. Le courageux a avalé les 25km aller pour faire face à l’océan. Il a d’ailleurs trouvé la raison pour laquelle il y a tant de voiture sur cette route : une ferme à potiron proposant des activités pour les enfants. Les américains sont de vrais fans de potirons et courges oranges en tout genre comme nous avions déjà pu le voir avec la quantité de produits proposés en magasins. Guillaume s’est aussi renseigné à l’office du tourisme sur ce qu’il y a à faire dans la ville avant de rentrer en faisant les 25km de vélo dans l’autre sens. Pour récupérer de cette sortie, nous sommes encore allés nous prélasser dans le spa de la résidence.